Courses

2nd étape de la Tropicale Amissa Bongo – Navardauskas décroche une 5ème place

Ce mardi 21 janvier se déroulait la seconde étape de la Tropicale Amissa Bongo.
L’étape la plus courte de la semaine sur une distance de 120km entre Bitam et Oyem avec la bosse du Palais Présidentiel à gravir trois fois dans la seconde moitié de l’étape.

Pour NIPPO DELKO One Provence, l’objectif était de faire gagner nos sprinters Girmay, Minali ou Jules.
La course a commencé dans un peloton incontrôlable, les africains étaient très actifs entraînants des attaques fréquentes.
Minali et Navardauskas étaient dans la première échappée du jour composée d’une vingtaine de coureurs mais le peloton très actif l’a finalement reprise avant qu’un contre ne s’isole à nouveau.
Tous les autres sprinters (Girmay, Minali, Jules) se sont retrouvés piégés dans un peloton principal composé des principaux favoris.
Dans cette échappée qui va aller à la gagn , nous retrouvons Beppu et Navardauskas,
Avec d’incessantes attaques dans ce groupe , la bosse du Palais Présidentiel va jouer un rôle prépondérant.
Lors du dernier passage de cette dernière , les attaques redoublent et Beppu cède ; Navardauskas en revanche réussi à maintenir sa position en tête et disputera le sprint pour la victoire d’étape .
Il prends une belle 5ème place de l’ étape dans le même temps que le vainqueur , l’érythréen Natnael TESFATSION , Beppu termine 25ème à 41 secondes, le reste du Team dans le peloton principal à plus de 15min .

Mot de Fumiyuki BEPPU :
« Dans cette seconde étape, j’ai attaqué plusieurs fois en début de course, et j’ai réussi à rejoindre la bonne échappée. Je me suis fait distancé du peloton de tête dans les trois derniers kilomètres. Je n’ai pas pu accéder au sprint final mais je suis content que mon coéquipier Ramunas Navardauskas ait obtenu la 5ème place. »

Mot de Ramunas NAVARDAUSKAS :
« Ce fut une journée difficile et incontrôlable. La première partie de la course était très fractionnée et il y avait des coureurs de partout. Souvent le premier groupe se séparait en deux et revenait car il y avait beaucoup d’attaques.
Dans le final, Beppu et moi sommes restés dans le premier groupe. Les 3 derniers kilomètres avant l’arrivée, il y avait une bosse à franchir 3 fois. C’était difficile mais j’ai réussi à la parcourir et il ne restait plus qu’à sprinter.
L’équipe a fait un excellent travail aujourd’hui. »

Classement de la 2ème étape :

1er – Natnael TESFAZION (Erythrée)
2ème – Youcef REGUIGUI (Algérie)
3ème Henok MULUEBERHAN (Erythrée)
5ème – Ramunas NAVARDAUSKAS
25ème – Fumiyuki BEPPU
60ème – Riccardo MINALI
62ème – Justin JULES
68ème – Biniam GIRMAY HAILU
74ème – Atsushi OKA